Le message "The Ground We Stand On" du Bureau exécutif général de l'AIEST

Aux auteurs et signataires de “The Ground We Stand On” dans la communauté artistique et toute la confrérie de notre industrie,

Nous à l'IATSE savons que vous nous voyez. Sachez que nous vous écoutons lorsque vous exigez à juste titre l'égalité, l'inclusion, la diversité, l'équité, les opportunités et le respect.

Le Préambule des Statuts et Règlements de l'IATSE énonce clairement notre objectif en tant que syndicat: « Améliorer, par la syndicalisation et l'entraide mutuelle, la condition sociale et économique des employés impliqués dans le théâtre... ». Cela signifie que le but et la responsabilité de chaque Section Locale de l'IATSE et de chaque membre de l'IATSE est de travailler non seulement pour de meilleures conditions économiques dans le divertissement, mais aussi pour s'efforcer d'améliorer les conditions sociales pour tous les travailleurs de cette industrie, pas seulement pour nos membres. Mais plus fondamentalement encore, nous croyons que la solidarité dépend de la reconnaissance par chacun de nous de notre humanité commune et de la dignité de chaque personne.

Nous reconnaissons que nous n'avons pas toujours été à la hauteur de nos propres valeurs et idéaux de syndicalisme, par notre action, notre inaction, notre apathie et parfois notre ambivalence. Pendant trop longtemps, nous avons fermé les yeux sur la nécessité pour nos espaces de travail de représenter tous les membres de notre société et pour tous les travailleurs d'avoir une chance égale d'entrer dans l'industrie du divertissement.

Nous pouvons faire mieux. Nous devons faire mieux. Nous ferons mieux.

Mettre fin au racisme systémique dans l'industrie des arts et du divertissement exigera l'humilité, la participation, la responsabilité et beaucoup de travail acharné. Il faudra que toute notre communauté se réunisse pour créer un changement réel et durable.
À cette fin, nous demandons une discussion immédiate à l'échelle de l'industrie pour commencer à aborder ces questions et à changer la culture de la communauté artistique. Il devrait englober les Travailleurs, les Gestionnaires, les Artistes, les Professionnels et Leaders de l'Industrie. Elle doit être aussi globale que possible, avec des parties prenantes de chaque partie de la communauté. L'IATSE va de l'avant pour remodeler notre syndicat afin qu'il soit à la hauteur des idéaux de notre Préambule. Nous voulons travailler avec nos collègues vers une véritable transformation.

Comme l'a déclaré August Wilson dans «The Ground on Which I Stand», «Ce que nous faisons maintenant devient une histoire par laquelle nos petits-enfants nous jugeront.»

S'il vous plaît rejoignez-nous.

Signé par
Matthew D. Loeb, président international
James B. Wood, Secrétaire général Trésorier
Michael J. Barnes, premier vice-président
Thom Davis, deuxième vice-président
Damian Petti, troisième vice-président
Michael F. Miller, Jr, quatrième vice-président
Daniel E. Di Tolla, cinquième vice-président
John R. Ford, Sixième Vice-président
John M. Lewis, septième vice-président
Craig P. Carlson, huitième vice-président
Phil S. LoCicero, neuvième vice-président
C. Faye Harper, dixième vice-présidente
Colleen A. Glynn, onzième vice-président
James J. Claffey, Jr., douzième vice-président
Joanne M. Sanders, treizième vice-président

Français du Canada