Élection fédérale 2021 : Question 6

QUESTION #6
En employant des protocoles de sécurité stricts, le secteur de l'écran a rebondi et les niveaux de production au Canada sont maintenant à des niveaux historiques. Des emplois pour des dizaines de milliers de Canadiens ont été créés en grande partie grâce à l'augmentation des productions étrangères, ainsi qu'à l'augmentation de la capacité et de l'infrastructure de l'industrie. Comment votre parti travaillera-t-il avec les intervenants de l'industrie pour s'assurer que tous les segments de l'industrie - tant les productions étrangères que domestiques - maintiennent notre position de premier plan en tant que centre de production mondial ? 

Bloc Québécois :

Sur ce plan, le gros de notre travail a été effectué lors des discussions entourant le projet de loi C-10 sur la Loi sur la radiodiffusion. Le Bloc a effectué plusieurs amendements au projet de loi de base afin d’assurer que les entreprises font appel au maximum, et dans tous les cas au moins de manière prédominante, de ressources humaines – créatrices et autres – canadiennes pour la création, la production et la présentation de leur programmation.

Le travail du Bloc dans ce dossier témoigne d’à quel point nous jugeons important que toute entreprise, québécoise, canadienne ou étrangère, contribue de la même façon à la protection et la promotion de la culture d’ici. Nous continuerons de nous assurer qu’aucune entreprise, particulièrement qu’aucune entreprise étrangère, n’ait de passe-droit ou davantage concurrentiel.

En conclusion, puisqu’une grande pluralité de nos propositions en culture ont été mises sur pied suite aux rencontres avec des groupes, associations et organisations culturelles québécoises, nous espérons qu’elles seront vues d’un bon oeil par les membres de la Coalition des industries créatives. Nous soutiendrons toujours la création culturelle sous toutes ses formes, incluant l’industrie des arts et de la culture, car elle constitue notre bien commun, un socle de valeurs partagées et une fondation pour l’identité́ québécoise.

Parti conservateur du Canada :

La réponse n'a pas été envoyée en utilisant le format fourni. Veuillezcliquer ici pour une réponse complète.

Parti vert du Canada : 

Il s'agit d'une question complexe. Le PVC soutient la taxation et la réglementation des services de diffusion en continu étrangers, la réforme et la réglementation du droit d'auteur afin de soutenir le rendement économique de la production nationale et la négociation continue entre les guildes et les syndicats du secteur afin de minimiser les obstacles à la libre circulation du processus de production au-delà des frontières internationales.

Parti libéral du Canada :

  • En plus des engagements de la plateforme énoncés ci-dessus, à savoir l'augmentation du financement de Téléfilm, du Fonds des médias du Canada et du Bureau des écrans autochtones, un Parti libéral élu réintroduira un projet de loi visant à réformer la Loi sur la radiodiffusion afin que les géants du web étrangers contribuent à la création et à la promotion d'histoires et de musique canadiennes.
  • Combinée à de généreux crédits d'impôt pour les productions de services étrangers, ainsi qu'à l'excellente qualité et au talent des travailleurs canadiens de l'audiovisuel, nous sommes certains que cette approche permettra de maintenir le Canada comme centre de production mondial. Nous continuerons à travailler avec nos parties prenantes pour nous assurer que l'industrie canadienne de la production est florissante pour les années à venir.

Nouveau parti démocratique :
Nous sommes toujours heureux de discuter de ce secteur important avec des intervant·es telles que vous.

Français du Canada